Tout un chacun peut avoir besoin de l’aide d’une psychothérapie à un moment de sa vie.

Alone Il est impossible pour les êtres humains de ne pas traverser des moments douloureux, des périodes charnières, des changements radicaux, de faire face à des choix cornéliens. Nous pouvons être confrontés à des événements de vie stressants, des difficultés dans nos relations, des problèmes au travail, à l’apparition d’une maladie chez nous ou chez nos proches, ou bien confrontés à la répétition d’évènements de vie plus mineurs, qui à la longue peuvent finalement entrainer des repercussions importantes sur notre fonctionnement, notre qualité de vie et notre santé. 

 

En tant qu’ êtres humains, nous utilisons  naturellement notre intelligence et notre bon sens pour résoudre les problème; c’est souvent fonctionnel, mais parfois les tentatives de solutions pour faire face face à ces problèmes marchent seulement sur le moment ou à très cours terme; parfois elles peuvent créer des cercles vicieux, et engendrer des conséquences encores plus importantes sur notre vie et notre santé sur le long terme.

 

(Re)Trouver un fonctionnement harmonieux.

AideQue vous soyez confronté(e)s à des événements de vie douloureux, des conditions de vie stressantes ou non épanouissantes, des problématiques identifiés (par exemple de l’anxiété, une dépression, des phobies ou d’autres problèmes de santé) ou des difficultés dans vos relations, vous pouvez bénéficier de l’aide d’un psychologue-psychothérapeute pour vous aider à prendre du recul, à mieux analyser la situation, à changer votre façon de réagir et à (re)trouver un fonctionnement harmonieux. Ce professionnel peut également vous réorienter ou vous accompagner avec un autre professionnel de santé compétent (médecin…) en cas de besoin .

 

Quant la souffrance entrave significativement votre fonctionnement et votre qualité de vie, c’est l’indication que vous pouvez bénéficier de l’aide d’une psychothérapie.

 

adeliEn France le titre de Psychothérapeute est protégé et correspond à des parcours de formation identifiés. Il est important avant d’aller voir quelqu’un de s’assurer que la personne que vous allez consulter possède effectivement ces compétences. Les professionnels du soin sont notamment identifiés auprès de l’Agence Régionale de Santé, dont ils dépendent, de par leur numéro ADELI et les psychothérapeutes sont inscrits au répertoire de cette agence, et vous pouvez demander au praticien que vous consultez ces informations.

 

 

La psychothérapie, c’est scientifique et ça fonctionne vraiment !

better results

Les recherches scientifiques sur la psychothérapie ont demontré que la plupart des gens qui vont voir un psychothérapeute correctement formé et utilisant des méthodes valides, bénéficient clairement du traitement : Cela signifie qu’ils constatent des changements réels dans leur vie et une amélioration significative de leur qualité de vie, supérieure à ceux qui devant les mêmes difficultés ne font pas le choix de suivre une psychothérapie. 

 

Ce sont de bonnes nouvelles, puisque la psychothérapie est en général un traitement vraiment efficace, avec non seulement des effets directs sur les difficultés spécifiques qui aménent à consulter, mais aussi l’apprentissage de nouveaux outils et de nouvelles stratégies pour mieux vivre sa vie (faire face au stress, améliorer ses relations, mieux s’épanouir dans son travail). Ces effets ont d’ailleurs été quantifiés dans des recherches internationales, et en France : la psychothérapie impacte positivement les dépenses allouées à la santé.Pourtant, tous les patients/clients ne retirent pas de bénéfices équivalents de leur traitement et il est parfois difficile de s’orienter dans le dédale des méthodes psychothérapeutiques.

Des pionniers de la recherche aux USA notamment, ont montré que certains indicateurs étaient systématiquement associés aux bons résultats psychothérapeutiques (le changement/la progression) et qu’il était possible d’utiliser des outils simples pour suivre ces indicateurs et pour s’assurer que vous bénéficiez réellement du traitement entrepris : Des changements dès les premières séances sont un bon pronostic de l’efficacité de la thérapie sur le long terme, et c’est pourquoi il est primordial de suivre le changement de séance en séance. Il est également essentiel de s’assurer que l’aide que vous recevez est en adéquation directe avec vos objectifs, que les moyens qu’il met en oeuvre pour vous aider semblent vous convenir, et que vous ayez le sentiment d’être dans une bonne relation de collaboration avec lui. Cela correspond même à la définition de l’Association Américaine de Psychologie des « meilleures pratiques » : articuler les méthodes qui ont fait leur preuves, l’expérience du praticien et les besoins et singularités du patient qui consulte.

ICCE

Je travaille avec ces chercheurs depuis de nombreuses années et c’est pourquoi j’utilise des outils simples pour mesurer le changement thérapeutique (la progression) et la qualité de notre collaboration (l’Alliance thérapeutique) à chaque séance depuis le début de ma pratique professionnelle. J’ai été en outre spécialement formé aux USA à utiliser ces méthodes de suivi du changement et de la relation thérapeutique (en recueillant votre feedback) et à former les professionnels de santé et à les mettre en place dans les institutions pour améliorer l’efficacité des soins : les études scientifiques sur ces pratiques documentent qu’elles sont associées à de meilleurs résultats aux traitement entrepris.

 

Orienter les séances par notre collaboration et par les résultats : Les Méthodes PCOMS/FIT, le traitement orienté par le feedback (Feedback Informed Treatment)

Il s’agit en quelques mots, de solliciter en continu et d’utiliser vos perceptions et votre retour d’informations (feedback) sur la thérapie en elle même, sur comment vous vivez notre relation de collaboration, et de suivre les résultats obtenus avec ces indicateurs. Ce Suivi Continu des Résultats ( SCR ou en anglais Routine Outcome Monitoring) permet de mieux ajuster et de guider le traitement. Vous êtes aux commandes et votre engagement dans la thérapie est le meilleur pronostic des bons résultats à l’issue du traitement.

 

  Concrètement, après un premier contact téléphonique où nous évoquons ma façon de travailler :

  • Nous nous rencontrons une première fois, et nous prenons le temps de cerner ce qui vous amène à consulter (pendant un peu plus d’une heure).  C’est notre première rencontre et souvent la séance la plus longue.
  • Nous explorons ensemble ce qui vous fait souffrir, ce que vous avez tenté de faire pour régler ces problèmes, et comment ces événements s’insèrent dans votre histoire de vie : nous réalisons une sorte d’inventaire qui va nous permettre de voir comment nous pouvons collaborer efficacement, comment répondre de manière adaptée (quoi faire) et/où si d’autres ressources sont nécessaires. Si vous décidez d’entreprendre une psychothérapie, vous allez suivre vos résultats à chaque séance et décider avec moi en connaissance de cause, de l’intensité et du rythme du suivi. La durée n’est pas fixée à l’avance, et dépend de votre progression et de vos résultats

C’est une démarche foncièrement pragmatique et scientifique : Si dés le début de notre travail en commun, des changements se manifestent rapidement, c’est très bon signe ! Nous pouvons continuer à travailler ensemble le temps nécessaire pour que les changements deviennent pérennes.

  • Si les résultats positifs n’apparaissaient pas sur les premières séances, nous en discuterions et modifierions notre approche, pour être plus efficaces. Si après ces ajustements et malgré nos efforts, l’amélioration n’etait pas au rendez-vous, nous chercherions ensemble d’autres ressources plus adaptées pour vous aider au mieux.
  • En cours de route, nous faisons régulièrement le point sur vos progrés et vos objectifs initaux. Nous arrêtons ou marquons une pause quand cela va sensiblement mieux, et que le maintient des acquis est au rendez-vous.

 

Mon engagement continu dans une démarche d’amélioration de ma pratique et de recherche scientifique

Amélioration de l'efficacité et recherche scientifiqueDepuis que j’ai terminé ma formation universitaire en psychologie, je me suis engagé dans une démarche d’amélioration de ma pratique.Je mène actuellement des recherches sur l’évaluation et l’amélioration de l’efficacité des psychothérapies nottament à l’université de Bordeaux, et dispense également des ateliers de formation, des conférences et des communications dans les congrès internationaux sur ces sujets. L’enregistrement des séances (en Audio-Video), bien que très répandu aux USA et dans d’autres pays européens, à des fins de supervision, d’amélioration des pratiques et de recherches scientifiques, est bien moins dévellopé en France.

Afin d’améliorer continuellement ma pratique et d’être plus efficace dans votre traitement, ou à des fins de recherche, je peux être amené à vous proposer d’enregistrer vos séances, pour les analyser de manière confidentielle. Vous êtes tout à fait libre de refuser ou d’accepter sans aucune conséquence pour votre psychothérapie. J’évoquerai cela lors de notre premier contact téléphonique et vous remettrez un formulaire de consentement éclairé, vous donnant toutes les informations utiles, pour recueillir votre choix, dès la première séance.

 

 

Crédits Image par ordre d’apparition :

Diego Velázquez de Pixabay